Communiqué CA du 12-11-2019 Déviation-Construction pont sur la Loire Jargeau

Taille :

Projet de déviation et de construction d’un pont sur la Loire à proximité de Jargeau (RD 921) :

La position de la délégation Maisons Paysannes du Loiret

 

                                                                                                                                

Attachée à la préservation des paysages ruraux et au label de l’UNESCO « Val de Loire Patrimoine mondial, » notre association Maisons Paysannes du Loiret ne peut que réagir au projet de construction d’un pont supplémentaire sur la Loire à l’ouest de Jargeau.

 

Un projet daté et dépassé…

Conçu en 1994 par le conseil général de l’époque, ce projet s’avère aujourd’hui en contradiction avec les impératifs de développement durable et de protection des espaces naturels et de la biodiversité, objectifs avancés par ailleurs par Orléans Métropole et popularisés à travers divers évènements.

 

Le Département, promoteur de cet ouvrage, explique que cette déviation permettrait de limiter les nuisances routières subies par les habitants des centres-villes de Jargeau, Saint Denis de l’Hôtel et Darvoy.

Mais alors que par ailleurs on ne cesse de nous alerter sur les dangers de la pollution que représente la circulation routière, il serait paradoxal de voir se créer ce nouvel équipement destiné à amplifier encore le trafic routier et dont la nécessité n’est pas démontrée.. On imagine aussi dans le futur les risques d’installation de sociétés de logistique autour de cette nouvelle route et donc d’artificialisation des terres agricoles.

 

Outre l’impact que ces travaux pourraient avoir sur les nappes phréatiques, la biodiversité et le cours de la Loire, la construction de cet axe de circulation dans cet authentique site ligérien est donc en contradiction flagrante avec l’esprit du classement Val de Loire Patrimoine mondial.…

 

Pour des solutions alternatives 

Améliorer la mobilité pour les riverains est une réelle nécessité. Mais des réponses plus économiques et plus écologiques existent. Une réglementation adaptée ou la création d’équipements plus modestes, pourraient pourtant suffire à limiter la circulation et améliorer la sécurité sur le pont entre Jargeau et Saint-Denis de l’Hôtel. Nous souhaitons que ces propositions soient sérieusement étudiées.

 

C’est dans cet esprit de préservation d’espaces naturels exceptionnels et de recherche de solutions durables que Maisons Paysannes du Loiret apporte son soutien aux associations luttant contre ce projet.

 

Texte adopté par le Conseil d’Administration du 12 novembre 2019

                                                           de Maisons Paysannes du Loiret